Le DGGN met en demeure des gendarmes d’Eunomie !

Lecture et écriture libre, le tout sans inscription
Règles du forum
Respect, pondération, civisme et courtoisie !
Avatar du membre
Eunomie
Administrateur
Messages : 53
Enregistré le : 06 avril 2020, 09:42
Contact :

Le DGGN met en demeure des gendarmes d’Eunomie !

Message par Eunomie »

C’est en martyrs qu’ils quittent Eunomie. Frappés par une mise en demeure du général d’armée Christian Rodriguez, des membres du bureau, de profession gendarmes, démissionnent de leurs fonctions et perdent leurs qualités de membres fondateurs.

En effet, le DGGN considère qu’Eunomie est un groupement de professionnel et rappel l’article L.4121-4 du code de la défense
« L’existence de groupements professionnels militaires à caractère syndical ainsi que l’adhésion des militaires en activité de service à des groupements professionnels sont incompatibles avec les règles de la discipline militaire. »
Or, il s’agit une nouvelle fois d’une erreur manifeste d’appréciation du DGGN. Un groupement professionnel désigne plusieurs professionnels qui s’associent afin de faire valoir leurs droits et/ou privilèges. Eunomie est une association dont la direction était composé de civils et de militaires, et qui ne défend pas leurs droits, mais l’état de droit. Tel est notre objet social.

Quoiqu’il en soit, Eunomie a pris acte avant hier de la démission de certains membres fondateurs et a convoqué une assemblée générale extraordinaire hier soir, réalisée par visioconférence.

Ainsi, les membres démissionnaires ont été remplacés. La direction est donc dorénavant 100% civils. Plutôt étonnant pour un groupement professionnel de militaires…

L’action du DGGN est donc sans effet sur Eunomie, nous poursuivons nos activités de défense de l’état de droit aux profits des militaires, qui s’annoncent de jour en jour plus que nécessaires.

Soyez également rassuré, le Conseil d’Etat, lors du référé-liberté déposé, a reconnu qu’Eunomie avait intérêt, qualité et capacité à ester en justice.

De nombreuses actions restent à venir et nous serons amenés à vous solliciter prochainement.